La chasse aux polygones est ouverte.

N’en déplaise à Chuck Testa* ça fait quelques années que dans le milieu de la mode des trophées de chasse, le carton ou le bois de cagette ont remplacé ce bon vieux bambi au regard vitreux.

Tomasz Ciurka est un artiste Polonais qui, sous le nom de POLIGON, recrée des têtes d’animaux composées de, on vous le donne en mille : polygones en pin.

C’est comme du Tangram en beaucoup plus joli. Et s’il y’a bien un mot qui rime  avec Tangram, c’est Instagram (j’assume cette transition…). Car c’est que vous pourrez découvrir l’ensemble de ses créations (Il vous faudra sinon fouiller sur son Facebook). Certaines sont même en vente sur Etsy. Donc comme c’est abordable, joli et que ça sent moins fort que la version taxidermiste, il ne vous reste plus qu’à attendre la nouvelle saison de la chasse aux polygones.

 

Instagram Poligon : https://instagram.com/poligon_

Etsy : https://www.etsy.com/shop/POLIGON

 

 

*Un taxidermiste espiègle : https://www.youtube.com/watch?v=LJP1DphOWPs

One thought on “La chasse aux polygones est ouverte.

  1. Օr maybe he likes bowling.? Lee continueԀ.
    ?I heard somebody sayʏ that if yoou hear thunder, thɑt implies that Good
    is bowling in heaven. I bet hes actually good at it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *